Cyber pirates

On s’imaginait les pirates comme des geeks un peu allumés qui attaquent les administrations ou les grandes entreprises, voire les banques, pour la gloire et probablement pour un peu d’argent. Des espèces de Robin des Bois digitaux…

Mais on constate que des PME, des mairies et des hôpitaux, sont de plus en plus attaqués. Mais que se passe-t-il dans le monde du piratage informatique ?

Les pirates ont changé

Les pirates ont changé (il n’y a pas qu’eux d’ailleurs…). En 20 ans on a vu ce secteur envahi par des groupes délinquants.

La part du digital dans la société ayant incroyablement augmenté en quelques années, les premiers pirates “défricheurs” ayant démontré la forte rentabilité du piratage, il était logique que les groupes délinquants s’y investissent. C’est plutôt l’inverse qui serait étonnant.

Ces groupes ne sont pas tous aussi forts en informatique que leurs prédécesseurs. Mais ils ont un très fort appétit pour l’argent. Oubliés la gloire et le défi technologique, aujourdh’ui la cupidité est de mise. L’argent avant tout et si possible l’argent facile…

Piratage : une délinquance peu risquée

Pour un délinquant, pirater une organisation présente un faible risque. Les plaintes sont rares, les enquêtes peu fructueuses et logiquement les arrestations de pirates sont rarissimes. Enfin les condamnations sont légères comparées aux autres délinquances comme le trafic de drogue ou la prostitution.

En conclusion

Les pirates ont changé : plus avides d’argent, sans scrupules, une partie d’entre eux s’attaque aux petites et moyennes structures, proies faciles car peu protégées.