Notre solution - Les Oies du Cyber

Derniers développements en matière de cybersécurité et stratégie globale pour les défis futurs

Juillet 2023

La cybersécurité occupe une place centrale à l’ère numérique. La croissance continue d’Internet et les avancées technologiques rapides ont entraîné une augmentation des risques, exigeant l’évolution des technologies de cybersécurité. Plongeons dans certaines de ces technologies de nouvelle génération qui transforment le domaine de la cybersécurité.

Technologie quantique: une puissance de traitement sans précédent

La technologie quantique, bien qu’à ses débuts, est sur le point de révolutionner la cybersécurité. En exploitant les principes de la mécanique quantique, ces ordinateurs sont capables de traiter des données à des vitesses ahurissantes, ce qui pourrait permettre des niveaux de chiffrement plus élevés et améliorer la protection contre les menaces cybernétiques. Cependant, avec la capacité de casser aisément les algorithmes de chiffrement actuels, le calcul quantique est une arme à double tranchant. La recherche sur le chiffrement résistant aux attaques quantiques devient donc de plus en plus cruciale.

Malwares sur smartphone: la menace de nouvelle génération

Avec l’essor de la banque sur smartphone, la montée des malwares sur smartphone est devenue une préoccupation majeure. Les cybercriminels exploitent cette tendance en incitant les utilisateurs à révéler des informations bancaires sensibles par le biais de logiciels malveillants. Les banques et les institutions financières ont réagi rapidement en renforçant leurs mesures de sécurité avec des systèmes de détection d’intrusion avancés et une authentification multifactorielle. De plus, sensibiliser les clients à l’identification et à la dénonciation des escroqueries fait partie intégrante de cette stratégie de défense.

Zero Trust Architecture: ne faire confiance à personne

Dans le but de réduire les menaces internes, l’architecture zero trust s’est imposée comme une approche pragmatique de la cybersécurité. Ce modèle stipule qu’aucune confiance ne doit être accordée par défaut, même aux utilisateurs ou aux appareils au sein du périmètre du réseau de l’organisation. Chaque demande d’accès fait l’objet d’une vérification rigoureuse de l’identité, réduisant la surface d’attaque potentielle en restreignant l’accès des utilisateurs à ce qui est strictement nécessaire.

Biométrie comportementale (Behavioral Biometrics): révéler les anomalies

La biométrie comportementale est un autre domaine progressiste de la cybersécurité. Cette technologie exploite l’apprentissage automatique pour analyser les schémas de comportement des utilisateurs, tels que la vitesse de frappe, les mouvements de souris et la navigation à l’écran. Elle peut détecter des anomalies qui indiquent un accès non autorisé potentiel, ajoutant ainsi une couche de sécurité supplémentaire.

Sécurité de l’Internet des objets (IoT) : protection pour les objets connectés

La prolifération des appareils IoT pose de nouveaux défis en matière de cybersécurité. Souvent, ces appareils manquent de sécurité intégrée, ce qui les rend attrayants pour les cybercriminels. Par conséquent, les technologies et les stratégies visant à protéger les appareils IoT et les données qu’ils collectent prennent de plus en plus d’importance. Des mesures telles que le chiffrement, le contrôle d’accès et la surveillance continue contribuent à protéger ces appareils contre les violations.

Intelligence artificielle (IA) et apprentissage automatique (ML) : le duo puissant de la cybersécurité

L’IA et le ML ont révolutionné l’industrie de la cybersécurité en transformant la vitesse et la précision de la détection des menaces. En analysant de vastes volumes de données et en identifiant des schémas, ils peuvent prédire les menaces potentielles. Cette capacité prédictive permet de passer d’une stratégie de défense réactive à une stratégie proactive, améliorant considérablement les opérations de cybersécurité.

Blockchain : la nouvelle ère de la sécurité des données

Initialement associée aux cryptomonnaies, la technologie de la blockchain s’est introduite dans la cybersécurité. Elle fournit un registre décentralisé pour le stockage sécurisé des données, le rendant résistant à de nombreuses cyberattaques conventionnelles. En raison de sa décentralisation, manipuler les données ou accéder de manière non autorisée devient extrêmement difficile pour les pirates, révolutionnant ainsi la communication sécurisée, la vérification d’identité et l’intégrité des données.

Sécurité du cloud : sauvegarder l’avenir des entreprises

Cloud computing, un élément essentiel des entreprises modernes, a nécessité le développement de technologies avancées de sécurité du cloud. Ces technologies, comprenant l’authentification multi-facteurs, le chiffrement et le contrôle d’accès, sécurisent les données dans le cloud. Grâce à des innovations continues, les fournisseurs proposent des solutions de sécurité plus complètes axées sur le transfert sécurisé des données, la confidentialité des données, la sécurité du réseau et le renseignement sur les menaces.

Dans le paysage dynamique de la cybersécurité, le pouvoir de l’innovation occupe une place centrale, remodelant radicalement notre perception et notre gestion de la sécurité numérique. La clé pour faire face aux défis de la cybersécurité est de comprendre qu’il s’agit d’un processus continu. Une vigilance constante, la mise à jour des connaissances et l’adaptation aux nouvelles menaces et technologies sont les fondements d’une posture solide en matière de cybersécurité.

Pour aborder ce paysage en constante évolution, une approche pluridimensionnelle, proactive et tournée vers l’avenir est nécessaire. Notre stratégie devrait être basée sur la compréhension de la complexité et de la dynamique des menaces cyber, ainsi que sur l’adaptation à ces changements avec résilience et innovation.

On prévoit que les tendances de 2023 auront un impact sur les stratégies des entreprises au cours des trois prochaines années en permettant aux organisations de répondre à quatre priorités clés :

  1. Optimisation: amélioration de la résilience, des opérations ou de la confiance ;
  2. Industrialisation : amplification de la productivité et de la valeur pour les clients grâce à des solutions avancées, à la livraison de produits et à la connectivité ;
  3. Innovation dans l’engagement client, réponses accélérées ou opportunités ;
  4. Recherche de solutions technologiques durables.

Pour approfondir ces objectifs clés :

Thème 1 : Optimisation – ces tendances visent à rationaliser les systèmes informatiques pour accroître la fiabilité, améliorer les processus de prise de décision basés sur les données et garantir la valeur et l’intégrité des systèmes d’intelligence artificielle (IA) déployés.

  • Le concept d’un Système Immunitaire Numérique (Digital Immune System) a été proposé pour renforcer l’expérience client. Cette approche combine plusieurs stratégies d’ingénierie logicielle pour construire un bouclier défensif contre les risques potentiels. En intégrant l’observation, l’automatisation et une conception et des tests rigoureux, ce système vise à créer une infrastructure hautement résiliente capable de réduire efficacement les risques opérationnels et de sécurité.
  • La stratégie de l’Applied Observability exploite les données générées par une organisation pour améliorer la prise de décision. En déployant l’IA pour analyser et interpréter ces données, des recommandations précieuses peuvent être obtenues. Ce système proactif aide une entreprise à prendre des décisions plus précises et rapides. Lorsqu’elle est utilisée de manière systématique, cette approche peut réduire la latence de la réponse et rationaliser les opérations en temps réel.
  • AI TRiSM (trust, risk and security management) est une initiative visant à soutenir et à maintenir différents aspects des modèles d’IA, y compris leur gouvernance, leur fiabilité, leur équité, leur robustesse, leur efficacité et la protection des données. Cela implique une combinaison de méthodes pour éclairer les résultats de l’IA, lancer rapidement de nouveaux modèles, gérer proactivement la sécurité de l’IA et appliquer des contrôles de confidentialité et d’éthique. L’objectif est de garantir que les modèles d’IA sont non seulement efficaces, mais aussi conformes aux valeurs de l’entreprise et aux normes réglementaires.

Thème 2 : Industrialisation – cette tendance se concentre sur des offres verticales, elle accélère le rythme de livraison des produits et favorise une connectivité omniprésente.

  • Les plateformes cloud sectorielles (Industry Cloud Platforms) sont au cœur de ce thème, combinant les avantages du logiciel en tant que service (SaaS), de la plateforme en tant que service (PaaS) et de l’infrastructure en tant que service (IaaS). Ces plateformes fournissent des fonctionnalités sur mesure adaptées aux besoins spécifiques de chaque industrie, permettant aux organisations de s’adapter rapidement à la vague incessante de perturbations dans leurs secteurs respectifs.
  • En complément, l’Ingénierie de Plateforme (Platform Engineering) introduit une sélection d’outils, de capacités et de processus bien choisis que les développeurs et les utilisateurs finaux peuvent facilement utiliser. Cela augmente non seulement la productivité des utilisateurs finaux, mais allège également la charge de travail des équipes de développement, créant ainsi un environnement propice à l’innovation et à l’avancement.
  • Le thème englobe également la réalisation de valeur sans fil (Wireless-Value Realization), un concept qui étend l’application des services de réseau sans fil à une gamme exhaustive de domaines, de l’informatique traditionnelle des utilisateurs finaux à la prise en charge des appareils périphériques et des solutions de marquage numérique. Ces réseaux dépassent la simple connectivité en offrant des informations sur la localisation et d’autres données en temps réel grâce à l’analyse. Ils se distinguent également par leur efficacité énergétique en permettant aux systèmes d’utiliser directement l’énergie du réseau, enrichissant ainsi l’écosystème numérique.

Thème 3 : Innover dans l’engagement client – ces tendances sont conçues pour faciliter les changements dans le modèle commercial, réinventer les stratégies d’engagement avec les employés et les clients, et accélérer les efforts d’exploration de nouveaux marchés virtuels.

  • Le concept de super-application (SuperApps) est à l’avant-garde de ce thème, dépassant les fonctionnalités des applications composites qui se contentent d’agréger des services. Les super-applications amalgament les caractéristiques d’une application, d’une plateforme et d’un écosystème en une seule application. Elles offrent une plateforme aux tiers pour développer et publier leurs propres mini-applications, favorisant ainsi un écosystème collaboratif de services et de fonctionnalités diversifiés.
  • L’IA adaptative (Adaptive AI) représente une avancée révolutionnaire en matière d’intelligence artificielle. Cette technologie permet des modifications du comportement des modèles après le déploiement grâce à des retours en temps réel. Les modèles peuvent être continuellement entraînés et apprendre dans des environnements de runtime et de développement, s’adaptant rapidement aux circonstances changeantes du monde et se conformant aux données et objectifs actualisés.
  • La notion de Métavers est une innovation transformative qui permet aux individus de reproduire ou d’améliorer leurs activités physiques. Cela peut être réalisé en transportant ou en étendant ces activités dans un monde virtuel ou en transformant le monde physique lui-même. Le métavers est une innovation multidimensionnelle, intégrant divers thèmes et capacités technologiques pour créer un nouveau type de possibilités.

Thème 4 : Technologie durable – adoption de pratiques de code écologique – Dans le domaine de la technologie durable, il est évident que la simple fourniture de technologie suffit de moins en moins. Ce thème repose sur un cadre global de solutions visant à amplifier l’énergie et l’efficacité des services informatiques. Il englobe le déploiement de technologies telles que la traçabilité, l’analyse, les logiciels de gestion des émissions et l’IA pour faciliter la durabilité des entreprises. De plus, la technologie durable aide les clients à atteindre leurs propres objectifs de durabilité.

Les investissements dans la technologie durable offrent de nombreux avantages. Ils renforcent non seulement la résilience opérationnelle et améliorent les performances financières, mais ils ouvrent également de nouvelles voies de croissance. En adoptant une technologie durable, les organisations peuvent répondre de manière proactive aux préoccupations environnementales tout en récoltant les récompenses d’une meilleure efficacité, d’une réduction de l’impact écologique et d’un avenir plus durable.

Voici un exemple de stratégie :

  1. Adopter une approche proactive : les méthodes réactives traditionnelles de cybersécurité ne suffisent plus. La stratégie devrait inclure des mesures proactives telles que la chasse aux menaces, où nous recherchons activement des signes de compromission dans un système. Cela signifie également utiliser des technologies telles que l’IA et l’apprentissage automatique pour une analyse prédictive des menaces et des actions préventives.
  2. Sécurité Zero Trust : la mise en œuvre d’un modèle de sécurité Zero Trust devrait être une partie intégrante de la stratégie. Ce modèle, qui repose sur le principe de “ne jamais faire confiance, toujours vérifier”, réduit les menaces internes et améliore la sécurité contre les attaques externes.
  3. Formation et sensibilisation continues : l’une des failles les plus fréquentes dans la chaîne de cybersécurité est l’erreur humaine. Des sessions de formation régulières doivent être organisées pour s’assurer que tous les employés sont conscients des menaces cyber et des bonnes pratiques en matière d’hygiène numérique. Cela inclut la sensibilisation aux attaques de phishing, à l’utilisation sécurisée des médias sociaux, aux bonnes pratiques de mots de passe sécurisés, …
  4. Audits réguliers et mises à jour : des audits réguliers doivent être réalisés pour vérifier la robustesse des systèmes de cybersécurité, suivis de remédiations appropriées. Cela inclut la mise à jour des systèmes et des logiciels pour s’assurer qu’il n’y a pas de vulnérabilités exploitables.
  5. Mise en place de technologies avancées : la mise en place de technologies avancées telles que l’IA, l’apprentissage automatique, la blockchain et l’informatique quantique devrait faire partie intégrante de la stratégie. Cela inclut également l’exploitation du potentiel de la biométrie comportementale pour la vérification de l’identité et la détection des anomalies.
  6. Assurer la sécurité de l’IoT et du Cloud : avec la dépendance croissante envers les technologies de l’IoT et du Cloud, leur sécurisation devrait être une priorité. Cela inclut la sécurisation des appareils eux-mêmes et des données qu’ils manipulent.
  7. Planification de la réponse aux incidents : malgré les meilleures défenses, des violations peuvent se produire. Un plan clair et bien préparé de réponse aux incidents devrait être en place. Cela permet de minimiser les dommages, d’assurer une récupération rapide et de maintenir la confiance des clients et des partenaires.
  8. Collaboration et partage d’informations : collaborer et partager des informations avec d’autres organisations et institutions peut aider à la détection précoce et à la mitigation des menaces cybernétiques. Cela inclut les plateformes de partage de renseignements sur les menaces spécifiques à l’industrie.
  9. L’adoption de principes de conception sécurisée (Secure by Design) est un pilier fondamental d’une stratégie de cybersécurité robuste et efficace. En intégrant des mesures de sécurité et des considérations dès la conception et le développement de logiciels, de systèmes et d’applications, les organisations peuvent aborder de manière proactive les vulnérabilités potentielles et les menaces dès le départ. La conception sécurisée met l’accent sur l’intégration de contrôles de sécurité, d’évaluations des risques et de meilleures pratiques tout au long du cycle de développement, garantissant que la sécurité est un composant inhérent et fondamental de chaque actif numérique. Cette approche réduit le risque de vulnérabilités exploitables, limite les possibilités de violations de données et d’accès non autorisés, et renforce la résilience globale face aux menaces en constante évolution. En donnant la priorité à la conception sécurisée, les organisations témoignent d’un engagement proactif pour protéger les informations sensibles, préserver la confiance des clients et maintenir une posture de sécurité solide dans un paysage numérique de plus en plus interconnecté et dynamique.
  10. Une politique de Numérique Responsable qui privilégient l’efficacité énergétique, la durabilité et des approches respectueuses de l’environnement et favorables à l’inclusion dans le développement de logiciels, est un élément essentiel d’une stratégie de cybersécurité holistique et tournée vers l’avenir.

Une feuille de route pour relever les défis de la cybersécurité comprendrait les étapes suivantes :

Étape 1 Évaluation : évaluer la posture actuelle en matière de cybersécurité. Identifier les actifs, cartographier les flux de données et comprendre les mesures de sécurité actuelles et leur efficacité.

Étape 2 Planification : sur la base de l’évaluation, identifier les domaines d’amélioration. Hiérarchiser en fonction des risques. Élaborer un plan stratégique comprenant le choix des technologies, les programmes de formation, les changements de politique, etc…

Étape 3 – Mise en œuvre : déployer le plan, en commençant par les domaines prioritaires. Mettre en place de nouvelles technologies, organiser des sessions de formation, mettre à jour les politiques.

Étape 4 Surveillance et amélioration : surveiller régulièrement l’efficacité des mesures mises en place. Effectuer des audits périodiques et gérer les correctifs. Poursuivre les programmes de formation.

Étape 5 Révision et adaptation : les menaces cyber étant dynamiques, l’approche qui les gère doit l’être aussi. Réexaminer régulièrement la stratégie et l’adapter en fonction des nouvelles menaces, des évolutions commerciales et des avancées technologiques.

Les technologies émergentes transforment indéniablement notre société et notre économie, créant de nouvelles possibilités et des défis. La révolution technologique que nous vivons remodèle les industries, introduit des efficacités et permet une innovation sans précédent. Elle stimule la productivité économique, favorise les connexions locales et internationales, améliore l’accès aux services et démocratise l’information comme jamais auparavant.

En même temps, cette vague technologique engendre de nouveaux défis complexes en matière de cybersécurité. Les nouvelles interfaces, applications et appareils, tout en offrant un potentiel énorme, présentent également de nouvelles surfaces d’attaque pour les acteurs malveillants. Par conséquent, alors que nous vivons cette métamorphose numérique, il est impératif que nous nous préparions et nous organisions pour affronter tous ces défis de front.

Cela implique d’investir dans des technologies avancées en matière de cybersécurité, d’adapter les politiques existantes et de favoriser une culture de la cyber-conscience dans tous les secteurs de la société. En intégrant des mesures robustes de cybersécurité dans notre paysage numérique, nous pouvons atténuer proactivement les risques tout en exploitant pleinement les opportunités offertes par ces avancées.

Alors que nous naviguons dans cette période passionnante de transformation numérique, notre espoir pour un avenir meilleur réside dans la conjugaison des progrès technologiques avec la cybersécurité. C’est seulement grâce à cette approche équilibrée que nous pouvons réaliser pleinement le potentiel des nouvelles technologies, en garantissant un avenir non seulement technologiquement avancé, mais également sûr, résilient et inclusif.

Sources:

Harvard Business Review, Andrew Burt:

https://hbr.org/2023/05/the-digital-world-is-changing-rapidly-your-cybersecurity-needs-to-keep-up

McKinsey Digital, Steve Van Kuiken:

https://www.mckinsey.com/capabilities/mckinsey-digital/our-insights/tech-at-the-edge-trends-reshaping-the-future-of-it-and-business

Gartner, 2023: Your Detailed Guide to the 2023 Gartner Top 10 Strategic Technology Trends:

https://www.gartner.com/en/information-technology/insights/top-technology-trends

Demandez à être contacté