Cyber en Bref

L’enquête LUCY (LUmière sur la CYberassurance) est publiée par l’AMRAE (Association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise).

Elle a été réalisée à partir des données fournies par des courtiers en assurance, qui sont bien placés pour connaître les sinistres puisqu’ils les indemnisent…

Points clés à retenir de l’étude

On peut retenir 3 points clés de cette étude :
– Les sinistres augmentent fortement : entre 2019 et 2020, les indemnisations ont été multipliées par 3 en une année, passant de 73 à 217 M€, même s’ils sont influencés par 4 gros sinistres,
– Le marché n’en est qu’à ses débuts car la plupart des PME ne sont pas assurées : 8% des ETI / PME sont assurées, versus 87% des grandes entreprises,
– Les assureurs perdent beaucoup d’argent sur ce marché : en 2020, les assureurs ont redistribué 1,7 fois les primes collectées (alors qu’en 2019 le marché était équilibré).

Même une PME peu connue de 20 personnes, dissimulée au fond d’une impasse mal éclairée, est une cible pour les pirates. Inutile donc de saboter les lampadaires à côté de vos bureaux…

Notre analyse orientée PME

Les assureurs se demandent comment traiter le marché des PME et son potentiel de croissance. Surement pas en faisant du volume à perte. Ils ont déjà donné et sont probablement un peu refroidis sur cette stratégie…

On peut donc s’attendre à :
– Une recherche des bons risques (assurer des clients bien protégés),
– Une pression sur les clients pour qu’ils se protègent mieux.

A terme, les entreprises mal protégées auront du mal à s’assurer (refus ou primes plus élevées). Un peu comme les mauvais conducteurs et l’assurance automobile.

En conclusion

Le marché de l’assurance cybersécurité, c’est comme si imaginait une assurance automobile sans permis de conduire… Cela ne va pas durer très longtemps comme cela.

Documents de référence